Billetterie en ligne
Imprimer Partager
Vous êtes ici
Accueil /// La saison culturelle
retour

/// Conférence

Gauguin, l’alchimiste

Conférence Reg’art

  • Présentation

    Une cuillérée de matériaux, une pincée de symboles, un (gros) soupçon de primitivisme, un zeste de métaphysique et quelques grains de couleurs pures, autant d’ingrédients à verser dans l’athanor de l’alchimiste  pour faire jaillir les toiles d’un des pères de l’art moderne qui écrivait  "Ne copiez pas trop d’après nature. L’art est une abstraction […] C’est le seul moyen de monter vers Dieu en faisant comme notre divin maître : créer"

    Les dernières années de recherches sur Gauguin ont permis de mieux cerner sa formidable capacité à transformer les matériaux les plus variés pour en faire des arts décoratifs dans une " terrible démangeaison d’inconnu qui me fait faire des folies. " et aboutir à des formes parfois inquiétantes.

    C’est un des axes que vous propose Annette Gelinet lors de cette conférence en lien avec l’exposition qui se tient au Grand Palais.

    Mais c’est aussi l’occasion de saisir les multiples influences qu’a subi Gauguin, des impressionnistes aux Japonais, avant d’évoquer la période de Pont-Aven où germent des idées révolutionnaires qui libèrent la couleur et synthétisent les formes ; un moment essentiel où se met en place le monde si particulier de Gauguin, un monde pictural qui fait sens et se peuple de symboles, un monde où l’artiste recherche une dimension sacrée ; et au-delà une étape déterminante pour le Symbolisme à naître en 1891.

    Gauguin, étouffé par la civilisation, part alors en Polynésie en quête d’un âge d’or primitif ; dans cette nature luxuriante il renouvelle son langage plastique tout en dévoilant un monde imaginaire détaché résolument de toute réalité, dans un feu d’artifice de couleurs pures.

    Idéal pour illuminer la grisaille de novembre !

    par Annette Gelinet, Conférencière de la Ville de Melun

    Annette Gélinet se définit comme "passeur d’histoire de l’art".
    A la Ville de Melun, elle transmet cette passion depuis 1986.
    Pour elle, l’histoire de l’art apporte des clés d’analyse indispensables à celui qui ne veut pas se laisser manipuler par notre société "iconophage".
    Mais l’histoire de l’art est aussi une matière idéale pour établir des passerelles entre diverses disciplines. C’est également un moyen de s’interroger sur l’aventure humaine et l’évolution de la société...et tant d’autres choses à découvrir cette saison !