Billetterie en ligne
© Franck Harscouët
Imprimer Partager
Vous êtes ici
Accueil /// La saison culturelle
retour

/// Théâtre

Columbo Meurtre sous prescription

Atelier Théâtre Actuel, avec Martin Lamotte

Son imper froissé, son chien apathique, son cigare, ses répliques devenues cultes... Le personnage de Columbo est indissociable du petit écran. Mais ce soir, c’est Martin Lamotte qui endosse l’uniforme du célèbre lieutenant de Los Angeles pour une pièce riche en rebondissements.

  • Présentation

    Vous l’avez aimé à la télévision, sous les traits de Peter Falk... vous l’adorerez sur scène, incarné à la perfection par Martin Lamotte. Il faut dire que le personnage à tout
    pour plaire : vraie roublardise, entêtement, souci du détail, caractère lunatique... et on en passe !

    « I l y a encore un petit détail qui me tracasse... »

    C’est au théâtre - à Broadway, au début des années 70 - que Columbo fait sa première apparition, dans une pièce qui rencontra un immense succès. Ce soir, vous le retrouverez à nouveau sur les planches aux prises avec une intrigue policière qui met en scène un psychiatre, sa femme et sa
    maîtresse... et un meurtre, bien sûr ! Amateurs d’enquêtes, mais surtout de « bon théâtre », ne ratez pas l’occasion de passer une soirée en compagnie du détective le plus mal fagoté de la cité des Anges.

  • Complément d’infos

    De William Link et Richard Levinson, en accord avec Laurence de Villeneuve
    Dans une nouvelle adaptation de Didier Caron
    Mise en scène : Didier Caron avec la collaboration de Delphine Piard
    Avec : Martin Lamotte, Pierre Azema, Karine Belly et Stéphane Boutet

  • Vidéo

  • Dans la presse

    « Pari réussi avec Martin Lamotte, bien entouré, qui campe avec sobriété et justesse le savoureux lieutenant et qui embobine les criminels retors… » Froggy’s delight
    « Un beau succès. La pièce est formidable. Cette version théâtrale du feuilleton est un régal, malicieusement drôle. » TF1, JT 13h
    « Ambiance années 70, musique d’origine : l’immersion est totale. Bien vu et bien réalisé ! Martin Lamotte, parfaitement dirigé par son metteur en scène, évite l’écueil de l’imitation et de la caricature » Pariscope