Billetterie en ligne
François Darmigny
Imprimer Partager
Vous êtes ici
Accueil /// Actualités
retour

/// Portraits

Portrait // Gaspard Proust, le dandy provocateur

Publié le 27 Février 2018

En quelques années, le quadra à l’humour abrasif a imposé son style : une attitude nonchalante, un ton monocorde et un goût immodéré pour le politiquement incorrect. Malgré ses apparitions au cinéma et à la télévision, c’est sur scène qu’il excelle. Et chacun en prend pour son grade.

  • Sur son site officiel, sa biographie est sommaire : "Gaspard Proust est né en Slovénie et a vécu douze ans en Algérie. Il a été banquier en Suisse. Il parle cinq langues." Trois petites phrases et puis s’en va… Le style Proust est déjà là, tout en détachement, contrepied et originalité. Le message, lui aussi, est clair : ne cherchez pas l’homme, il s’est effacé derrière le personnage de dandy nihiliste, de misanthrope érudit et sarcastique qu’il s’est forgé. D’ailleurs, l’humoriste cultive le secret et refuse désormais les interviews.

    Gaspard Proust - de son vrai nom Kasper Püst - est devenu en quelques années une référence de l’humour très noir, un champion de la provocation. Sous ses airs de gendre idéal, ce quadra assène des horreurs avec délectation, étrille les travers de notre époque - la société de consommation, l’addiction aux réseaux sociaux - et n’épargne personne : les femmes, les homos, les bobos, la religion. Sans parler du couple, "le seul endroit où la résignation est perçue comme de la sagesse".

    Ses formules sont assassines mais elles frappent juste, son regard sur la vie est cruel, mais son écriture ciselée et son vocabulaire choisi. Si l’homme ne fait pas toujours l’unanimité - Le Monde l’avait ainsi qualifié de "Zemmour de l’humour" - il a remporté plusieurs récompenses (dont le prix Raymond Devos 2010) et son public le plébiscite, spectacle après spectacle.

     
    "Cartésien désabusé"

    Fils d’un commercial austro-slovène et d’une mère femme au foyer, le jeune garçon grandit en Slovénie. Quand le conflit en Yougoslavie éclate, la famille, déjà marquée par la guerre - la grand-mère paternelle de Gaspard Proust est une rescapée du camp de Ravensbrück - part pour la Croatie, puis pour l’Algérie. En 1994, les attentats d’Alger la poussent à fuir. Cap sur Aix-en-Provence.

    Après avoir obtenu son diplôme à l’Ecole de commerce de Lausanne, Gaspard Proust devient gestionnaire de fortunes en Suisse. Mais il s’ennuie, plaque tout et monte à Paris. Repéré en 2009 au Caveau de la République par son futur producteur Laurent Ruquier, il enchaîne les one man show à succès (Gaspard Proust tapine, de 2010 à 2014, Nouveau spectacle, depuis 2016). Il s’essaie également au cinéma (L’amour dure trois ans, de Frédéric Beigbeder, Des lendemains qui chantent, de Nicolas Castro) et à la télévision. Entre 2012 à 2015, il participe ainsi à l’émission Salut les Terriens !, le talk-show de Thierry Ardisson sur Canal+.

    Passionné d’alpinisme, de bons vins et de musique classique, ce fils spirituel de Pierre Desproges se définit comme un "cartésien désabusé" : " Je pense donc je suis… Mais je m’en fous ". Du Proust tout craché.

    Gaspard Proust sera à Dammarie-lès-Lys, le 15 mars, dans son dernier opus intitulé Nouveau spectacle.