Billetterie en ligne
culturetvous.fr : concerts, spectacles, événements...
Imprimer Partager
Vous êtes ici
Accueil /// Actualités
retour

/// Zoom sur

Couples : à l’écran, ils font la paire !

Publié le 13 Novembre 2017

Comment les couples font-ils pour se rencontrer, s’aimer et durer ? Il y a des centaines de films sur le sujet. Les cinéastes ne cessent de se questionner et pourtant le mystère reste entier. Car dans la vie comme à l’écran, tous les couples ne font pas forcément la paire. 

  • Ils s’aiment depuis toujours et vieillissent paisiblement ensemble. Soudain, la maladie surgit et la demande d’euthanasie devient la preuve d’amour suprême. Dans Amour, Peter Haneke filme un couple dans sa dernière épreuve. Dans un registre plus léger, Antoine et Antoinette de Becker est un film sur la stabilité du couple et la difficulté de durer malgré les obstacles. C’est également le défi posé aux mariés d’Une leçon d’amour d’Ingmar Bergman. Si la vie de couple était un long fleuve tranquille, le cinéma ne s’y intéresserait pas. Quelques années plus tôt, Bergman questionnait l’usure du couple dans La soif, et en tirait une conclusion amère sur l’impossible harmonie. Car si l’on en croit le cinéma, les histoires d’amour finissent souvent mal.

    Du rire… aux larmes

    Au début, c’est le bonheur, l’euphorie de la rencontre, et puis très vite, la crise, le drame. Dans Les Noces rebelles, Sam Mendès filme le dysfonctionnement du couple et l’usure du quotidien. Une triste autopsie de la vie de couple. Chabrol est également un maître pour décortiquer l’âme humaine et la perfidie des sentiments. Le couple déchiré, l’adultère, le mensonge… sont ses thèmes de prédilection. Certains titres parlent d’ailleurs d’eux-mêmes : La femme infidèle, Les innocents aux mains sales, L’enfer, Au cœur du mensonge… Le couple est ainsi disséqué dans ses moindres entrailles. Une dynamique perverse qui mène parfois jusqu’au meurtre. Le crime passionnel est en effet un thème récurrent au cinéma : Le facteur sonne toujours deux fois de Tay Garnett, Chronique d’un amour d’Antonioni, Crime d’amour d’Alain Corneau ou encore Liaison fatale d’Adrian Lyne. Sans aller jusqu’au passage à l’acte, nombre de couples de cinéma ont tenté de se tordre le cou. Le plus célèbre d’entre eux est sans doute celui formé par Monsieur et Madame Rose, interprété par Michael Douglas et Kathleen Turner. Dans La guerre des Rose, ils se livrent à un combat sans merci, non sans malice et fantaisie. Car au final, pour vivre en couple, mieux vaut avoir un peu d’humour, comme le montre avec talent Woody Allen dans Maris et femmes. Un film à (re)découvrir le 20 novembre à Vaux-le-Pénil.